Alex Honnold, né le 17 août 1985 à Sacramento, 1m80 pour 73 Kg, est un grimpeur professionnel Américain et un sportif de haut niveau. Il est spécialisé dans l’escalade « Free Solo ». Il fait parti des grandes stars de la discipline. Dans le milieu de la grimpe, Honnold est surnommé “No Big Deal”; rien d’extraordinaire….

Lors du 23ème édition des Piolets à Chamonix en 2015, Alex ainsi que son complice Tommy Caldwell ont reçu le titre du piolet d’or.

Rares sont les grimpeurs à pratiquer cette discipline sur des voies de plusieurs longueurs grâce à leurs capacités à maintenir leurs concentrations durant des ascensions de plusieurs centaines de mètres.

L’escalade en solo intégral est un style d’escalade libre et en solitaire, dans lequel le grimpeur n’utilise aucun système d’assurage (ni corde, ni équipement de protection).

À la différence de la pratique de bloc, la grimpe en solo intégral s’effectue au-delà d’une hauteur de sécurité, impliquant toujours des blessures graves ou la mort en cas de chute et ainsi un important « engagement » mental pour sa pratique.

 En 2017 , il escalade en solo la voie Freerider sur El Capitan, Yosemite en Californie en moins de 4 heures.

L’ascension, et ses préparatifs, sont l’objet d’un documentaire “Free Solo“, produit par National Geographic et qui vient de sortir aux Etats-Unis (en France à la télévision en mars 2019).

Ce documentaire qui raconte cet exploit est nommé aux Oscars et on comprend pourquoi….

Sans aucun doute, à ne pas louper !

Quelques Ascensions spectaculaires à son actif :

2012 : Premier ‘Triple Crown’ au Yosemite : mont Watkins, puis le Nose à El Capitan et pour finir avec le Half Dome en 18 heures (de lundi à 16h à mardi 10 h). Pour l’anecdote, Alex Honnold a réalisé le Nose en nocturne en 6 heures alors qu’il avait oublié son sac de craie, heureusement sauvé par des grimpeurs croisés en paroi qui lui ont prêté le leur !

2014 : Première et unique escalade en solo intégral de la voie El Sendero Luminoso, El Potrero Chico, Mexique – 5.12d

2014 : Première ascension de la Fitz Traverse, en Patagonie, en compagnie de Tommy Caldwell.

Longtemps considérée comme impossible, convoitée par beaucoup et tentée par quelques-uns, la Fitz nourrit l’imagination des alpinistes en Patagonie depuis des décennies.

Traversant la ligne d’horizon emblématique de Cerro Fitz Roy et ses six sommets satellites, il s’étend sur quatre milles et 13 000 pieds à travers des roches enneigées et recouvertes de glace, avec des itinéraires épiques et des incursions sans fin. Tommy Caldwell et Alex Honnold ont saisi l’opportunité lors d’une rare fenêtre météo prolongée. Le duo a achevé la première ascension de cinq jours.

2017 : Première et unique escalade en solo intégral de la voie Freerider sur El Capitan, Yosemite (Californie, cotée 5 :13A) en 3 heures et 56 minutes.

Performance incroyable : près de 915m d’un mur en granite gravi sur la mythique montagne américaine à la seule force de ses mains, sans corde, armé de chaussures et d’un sac de craie.

 2018 : Record de vitesse sur le Nose of El Capitan, dans le parc national de Yosemite (californie), en compagnie de Tommy Caldwell – 1 h 58 min 7 secondes.

« C’est comme battre le record d’un marathon achevé en deux heures, mais à la verticale », indique Hans Florine, qui a été le premier en 2002 à réaliser l’ascension via le Nose en moins de trois heures avec son compagnon d’escalade Yuji Hirayama.