Prenons les choses dans l’ordre chronologique. Imaginons que vous aimiez courir le matin. Vous vous levez, direction la cuisine, vous buvez un verre d’eau et là, vous vous dîtes : “J’ouvre le frigo ou pas ?”, “Je fouille dans les placards ou pas ?”

Les choses sont en fait beaucoup plus simples que vous l’imaginez. Avant tout, écoutez-vous. Si vous avez faim, misez sur le lait, le muesli ou la compote, en prenant soin de laisser au moins 1 heure entre le moment où vous mangez et celui où vous démarrez votre effort.

En revanche, si vous n’avez pas faim, ne vous forcez pas. On peut très bien faire son footing et grimper sur son vélo le ventre vide. C’est d’ailleurs le meilleur moyen d’inciter l’organisme à piocher dans ses réserves. Mais toutefois, il y a quelques contraintes à respecter.

Après le sport, mangez, mais pas n’importe quoi
Vous devrez impérativement manger quelque chose après votre séance de sport. Pas question de rester le ventre vide jusqu’à l’heure du déjeuner. Misez sur les protéines et les glucides.

Les protéines sont présentes dans le fromage blanc, le jambon ou le blanc de poulet. Les glucides, dans le pain (si possible complet) et dans les fruits. Les fruits sont importants car on peut être tenté, après l’effort, de s’autoriser à faire n’importe quoi en se jetant sur une pâtisserie. Or quitte qu’à prendre des sucres rapides, autant qu’ils soient naturels et que ce soit celui de fruits.

Conseils aux sportifs du soir : évitez les sucres rapides
Il ne faut pas faire de sport trop tard, car si votre séance est trop rapprochée de l’heure à laquelle vous allez au lit, vous dormirez mal. Il faut 2 heures minimum entre votre séance de sport et l’enclenchement du sommeil.

En ce qui concerne votre assiette, elle ne doit jamais être vide. Autrement dit, après l’effort physique, on ne se couche pas sans avoir mangé. Sinon, vous envoyez un mauvais signal à votre organisme qui serait échaudé et stockera deux fois plus lors du repas d’après.

Pour le menu, les pâtes sont encore possibles, mais ne forcez pas, prenez-en très peu. Même chose pour le riz. Entre sport et sommeil, mieux vaut miser sur les légumes. Ils contiennent les vitamines et les sels minéraux dont vous avez besoin pour vous refaire.

Encore une fois, ne négligez en aucun cas les protéines. Elles sont idéales pour reconstituer le muscle. Viande blanche ou poisson, vous avez le choix. Et au dessert, veillez à éviter les pâtisseries. La pâtisserie est toujours une mauvaise idée. Privilégiez le fromage blanc plutôt que les sucres.

Les fruits étant gorgés de sucres rapides, si vous en consommez avant d’aller au lit, vous êtes à peu près sûr de ne pas les utiliser. Sauf, bien-sûr, si vous allez au lit pour ne pas dormir.

Voir la vidéo sur RTL